the dragonfly

on voyage, non pour changer de lieu, mais d’idées…

 

matières grasses hydrogénées : danger 31 mars, 2010

Classé dans : societe — toulna25 @ 18:56

Les matières grasses ou lipides sont des nutriments très énergétiques. Certains lipides ont des rôles particuliers qui les rendent irremplaçables, ce sont les lipides renfermant des acides gras poly-insaturés essentiels.

Les lipides sont composés principalement de trois acides gras présents naturellement:
– les acides gras saturés ont une vocation énergétique,
– les acides gras poly-insaturés, notament l’acide linoleique (di-insaturé, C18:2) et l’acide linolénique (tri-insaturé, C18:3) ont de nombreux rôles structuraux et fondamentaux : rôle dans la croissance, dans la reproduction, dans la structure des membranes (tissus, nerveux), dans la protection de la peau, dans la formation de certaines hormones, dans la protection et la lutte contre les maladies cardio-vasculaires (ils ont tendance à abaisser le taux de cholestérol sanguin et diminuent les risques d’arthérosclérose). L’acide linolénique ne peut être synthétisé par l’organisme et doit obligatoirement être apporté par l’alimentation.
– les acides gras mono-insaturés ont également une action préventive contre l’arthérosclérose.

Il est donc recommandé de privilégier les matières grasses riches en acides gras insaturés (graines de lin, noix, tournesol, olives, avocat, poissons gras, graines de sésame…), et de limiter les apports en acides gras saturés (viandes, produits laitiers,oeufs, huile de palme, de coprah…) car ils sont directement liés à des problèmes de santé graves lorsqu’ils sont consommés en excès.

Beaucoup de matières grasses poly-insaturées sont à l’état liquide à température ambiante, sensibles à l’oxydation, à la chaleur et à la lumière. Elles peuvent vite devenir rances. Ceci pose problème aux industriels. Ils ont alors développé des méthodes qui permettent de conserver les huiles plus longtemps et qui les rendent plus résistantes. Les méthodes d’extraction consistent à chauffer, en présence d’un solvant, la matière première de l’huile (graines, fruits,…). Les huiles sont ensuite exposées à des métaux semi-toxiques voire toxiques (tels que le nickel et l’aluminium) et parfois blanchies et désodorisées à l’aide de produits chimiques!

D’autre part, les industriels agroalimentaires leur font subir des transformations afin de les rendre solides à température ambiante. Les matières grasses subissent donc une hydrogénation, processus qui consiste à rajouter des atomes d’hydrogène (H+) aux acides gras poly-insaturés des huiles. Cette modification fait d’une huile poly-insaturée une huile plus saturée, huile qui a donc un point de fusion plus élevé. On appelle acides gras trans les acides gras ayant subi une hydrogénation. Les acides gras trans sont d’origine « artificielle » et se trouvent très peu à l’état naturel dans les aliments.

L’hydrogénation transforme donc la structure chimique de ces huiles qui se chargent en ce qu’on appelle les acides gras trans. De récentes études ont montré la nocivité de ces graisses, d’autant que la consommation de matières grasses hydrogénées augmente. On les retrouve dans les plats préparés, les biscuits, les confiseries, les viennoiseries, les pâtes à tarte, les pâtes à tartiner, les chocolats, les céréales, le beurre d’arachide, la margarine et dans certains aliments « santé » ou « diététiques » des rayons de supermarchés!!!

En faisant l’inventaire de ce que vous pouvez consommer, vous serez surpris peut être de voir la quantité d’aliments contenant des matières grasses hydrogénées!!!

Une directive européenne oblige de préciser si il y a eut hydrogénation ou pas. Mais, les industriels ne sont pas tenus de préciser le taux d’acides gras trans, ni de citer le terme « acides gras trans » dans la composition de leurs produits.

Les acides gras trans agissent de la même manière que les acides gras saturés sur le mécanisme du développement des maldies « lipidiques » (= augmente le mauvais cholestérol) pouvant mener à des maladies cardiovasculaires et à des accidents vasculaires-cérébraux. Au delà d’un seuil de 10% d’acides gras trans pour 100 g de matières grasses, ils peuvent être néfastes!!! (A titre d’exemple, un laboratoire a trouvé dans « balisto céréal junior plus » 22,4% de matières grasses trans pour 100 grammes de matières grasses.)

De nombreuses études scientifiques ont mis en évidence le danger pour notre santé de ces nouvelles substances crées par l’industrie. Entre autre, elles ont permis de démontrer que nos cellules n’y étant pas adaptées, ce nouveau type de lipides favorise l’obstruction des vaisseaux sanguins, augmente de façon significative le taux de triglycérides dans le sang, sans oublier tous les effets indésirables des acides gras saturés.

En conclusion : regardez ce que vous mangez, et ne vous fiez pas aux apparences !

 

Commenter

 
 

de Nous à Vous |
Les randos de Paul et Michèle |
les recits de vacances d'au... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Australian Trip(es)
| Le Bon Côté du Menhir
| albert04fevrier